Le traitement des «déchets dangereux», une obligation morale

Trois questions à Céline Tamarin, responsable de la cellule environnement du service technique municipal.
Rivière Bêtes Rouges - Martinique - Rivière-Salée - © photo Pierre Courtinard

Rivière-Salée mag : Qu’est-ce qu’un « déchet dangereux » ?
Les déchets dangereux sont les déchets issus de l’activité industrielle qui représentent un risque pour la santé ou l’environnement, et qui nécessitent un traitement adapté (thermique, physico-chimique ou biologique). Ils sont à manipuler avec précaution. Les piles, les batteries de voiture ou de camion en font partie. Elles renferment des métaux lourds qui se libèrent dans l’air, l’eau ou le sol, avec le temps. Absorbées par des organismes vivants, ces substances sont alors introduites dans la chaîne alimentaire au bout de laquelle ils atteignent l’homme.Dans le corps humain, ils affectent le système nerveux, les reins et le sang. Or, 95 % d’une batterie usagée ou d’une pile peut être recyclée !

Rivière-Salée mag : Quelles sont les actions développées par votre service en la matière ?
Notre rôle est d’informer et de sensibiliser le plus grand nombre aux risques de pollution grave, et de valoriser le geste écologique et citoyen.Notre équipe ramasse encore trop de batteries usagées lors de ses opérations semestrielles de nettoyage alors qu’elles peuvent être simplement amenées dans les garages et les déchetteries.

Différentes opérations de sensibilisation ont été poursuivies. L’une se déroule tout au long de l’année et concerne les piles domestiques. Des boîtes de collecte ont été distribuées aux élèves des écoles de la ville,et des bornes sont disponibles à la mairie et au centre culturel.

Notre équipe ramasse encore trop de batteries usagées lors de ses opérations semestrielles de nettoyage.

Batri an lari - Rivière-SaléeLe samedi 19 octobre dernier, une grande opération de collecte de batteries usagées intitulée « Batri an lari » a été organisée par le service,en collaboration avec la société Ecompagnie. Les associations de la commune étaient invitées à concourir pour rem- porter des récompenses financières.

Rivière-Salée mag : Quel est le bilan de l’opération ?

Très positif. Associations, particuliers et services municipaux ont tous fait preuve de dynamisme et d’engage- ment. Plus de six tonnes de batteries ont été récoltées par les divers participants.

Idées découvertes

Hotel de ville de Rivière-Salée en Martinique

Subventions

TRAVAUX DE RENOVATION ET DE MISE AUX NORMES PARASISMIQUES DE L’EGLISE DE PETIT BOURG Les travaux de rénovation et de mise aux normes parasismiques de l’Eglise de Petit Bourg ont été réalisés du 18/03/2019 au 17/03/2021 pour un montant de 2 423 346.23 € selon le plan de financement suivant : MISE AUX NORMES PARASISMIQUES

Lire plus »
X