La gaule chaudière

« Après avoir porté un nouveau né ou réglé la bonne ordonnance d’un mariage, la bonne d’antan ou la Da, pour vaquer à ses occupations, enlevait sa robe de cérémonie pour endosser sa belle gaule blanche, en batiste, ornée de plis, de nervures, de dentelles, ceinturée d’une grosse cordelière. Elle gardait tous ses bijoux et sa chaudière, signe indéniable que c’était fête et réjouissances. »

Gaule chaudiere - Silver Parade - Martinique

Source : Costumes créoles. Mode et vêtements traditionnels des Antilles françaises de 1635 à 1948. Lyne ROSE-BEUZE. Loïs HAYOT. Edition Fabre Domergue.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Aout, 2019

Pas d'événement prévu

Géomythologie en Martinique

Episode de Tourisme Géomythologique en Martinique à la recherche de ses curiosités géologiques, sur les traces des premiers occupants de l’île et à la recherche des légendes associées.

Lire plus »
X