La mangrove

Images aériennes de la mangrove - Rivière-Salée

La nature a été profondément transformée depuis le début de la colonisation : défrichements, constructions ont fait disparaître les bois et forêts qui, sans nul doute, occupaient la région. Ils ont été remplacés par des champs de canne à sucre et une savane piquée de quelques arbres isolés ou de bosquets, et devenue terre d’élevage bovin, un élevage extensif surtout.

Dans les hauteurs subsistent quelques massifs boisés aux essences variées campêches, bois d’Inde, poiriers, acajous, mapou blanc, bambous croissant surtout le long des cours d’eau.
La partie sud-ouest de la commune porte une végétation composée d’épineux et de petits baumes liée à la nature du sol (pouzollane).

La mangrove, une présence essentielle

Mais la formation végétale la plus importante est la mangrove, cette forêt inondée qui se situe entre la poterie des Trois Ilets et l’aéroport du Lamentin. Elle n’a pas toujours eu bonne presse car, de tous les éléments constitutifs du littoral, c’est elle qui a toujours semblé le plus repoussant. N’est-elle pas, dit-on, source de moustiques ?

Pourtant, du point de vue écologique et économique, la mangrove a un rôle considérable sur l’environnement.

Comment se présente telle ?

A – Une zone annexe se trouve en amont de la mangrove : c’est le lagon, milieu essentiellement aquatique, de salinité moyenne 32 à 35 % dont la température moyenne est de 25 à 29°.
Les échanges d’eau entre lagon et mangrove se font par des canaux artificiels.

Images aériennes de la mangrove - Rivière-Salée
Images aériennes de la mangrove – Rivière-Salée

 

B – Puis une zone de bord de mer à mangle rouge ou palétuvier rouge. C’est une zone constamment inondée et en contact avec le lagon. C’est un milieu peu profond 0,5 m à 1 m.
Le palétuvier rouge ou Rhizophara peut atteindre 15 mètres de haut. Ses branches sont multiples, inclinées vers l’eau ; ses feuilles sont charnues et coriaces ; ses racines « échasses » qui s’arc-boutent, contribuent à sa stabilité.

Rivière-Salée - Commune de Martinique - mangrove
Dans la mangrove de Rivière-Salée.

C’est une plante vivipare. Dès que le fruit est arrivé à mâturité, il germe littérallement sur pied, la radicule en perce le sommet, s’allonge peu à peu jusqu’à atteindre 30 cm et forme une. véritable fléchette ; celle-ci, entraînée par son poids se détache de la capsule de base et s’enfonce verticalement dans la vase environnante après sa chute.

C- Une zone intérieure à mangle blanc.
C’est une zone forestière inondée périodiquement.
Le mangle blanc ou Avicennia est un arbre qui n’atteint guère que 7 ou C mètres de hauteur. Les branches sont touffues avec des feuilles coriaces. Les Avicennia ont des racines fasciculées qui pénètrent à peu de profondeur dans la vase, mais fait le plus curieux est la présence d’une multitude de pneumatophares qui émergent de partout : ce sont de véritables racines qui assurent un role respiratoire.
Comme la forêt à mangle banc est très dense, c’est en fait, la surface totale du sol qui est hérissée de pneumatophares.

D – L’arrière mangrove.
L’arrière-mangrove est une partie terrestre en général non inondée par une végétation sèche : campêche, olivier, bord de mer, poirier.

Le rôle des mangroves

La mangrove est vie, en tant qu’espace boisé, elle assure une fonction chlorophylienne purificatrice de l’air mais encore, elle prévient l’érosion marine et garantit une protection physique de l’espace. Les racines aériennes enchevêtrées retiennent et fixent les alluvions charriées par les crues d’hivernage et comblent petit à petit les terres inondées qui d’année en année gagnent sur la mer et augmentent la superficie du sol. Elle peut avancer de 1 m à 8 mètres par an.

La mangrove abrite une faune riche et variée. On y dénombre 85 espèces d’oiseaux dont 43 migratrices.

Plus d’une soixantaine d’espèces de poissons y trouvent protection et nourriture dans ses eaux riches en matières organiques.

Crabe Maya sous l'eau - Rivière-Salée - Martinique © photo Pierre Courtinard
Crabe Maya sous l’eau © photo Pierre Courtinard

 

On trouve dans les vases à palétuviers et les racines des mangles rouges des lambis, des crabes, les langoustes, des huîtres, des palourdes.
La mangrove est en quelque sorte le premier maillon de la chaîne alimentaire marine Elle conditionne l’existence de nombreuses espèces (poissons, crustacés).
L’éclosion des oeufs de langoustes, ciriques… a lieu dans la mangrove.
Les larves y séjournent un certain temps pendant lequel elles subissent plusieurs mues. Les juvéniles migrent ensuite vers le large.

Rivière-Salée - Commune de Martinique - Crabes de mangrove
Faune dans la mangrove de Rivière-Salée.

 

La mangrove joue donc un rôle de nurserie très important pour beaucoup d’espèces marines.

Pour en savoir plus

Notre mangrove se visite !

mangrove de rivière-salée
Visiter la mangrove

 

Vivre à Rivière-Salée - Mairie de Rivière-Salée
Visiter la mangrove en kayak. Photo : Rio le château / Mairie de Rivière-Salée

A consulter pour mieux connaître la mangrove.

Mangrove Aventures et Découvertes - P. Courtinard.
Mangrove Aventures et Découvertes – P. Courtinard.

 

Curage de la rivière salée

Voir aussi le reportage photo « curage de la rivière salée » en cliquant ici.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Idées découvertes

Logo ville de Rivière-Salée (Martinique)

Attestation de fermeture des écoles, à télécharger.

Mise à jour le 11 mai 2020 Après avoir examiné l’ensemble des conditions prescrites par le Ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse pour la réouverture des écoles maternelles et élémentaires à l’occasion du déconfinement des populations le 11 mai 2020 ; Considérant les points de vigilance suivants nécessités par la crise sanitaire Covid-19

Lire plus »

Mise à disposition des citernes d’eau.

– Quartier médecin, au foyer Rural. 1 citerne. – Quartier Thorailles – cité Thorailles, première entrée à droite après le rond-point de Thorailles. 1 citerne. -Quartier Guinée sur la route entre la maison de Francois Christian et Famille Jugon. 1 citerne. -Quartier DesmarinièresSur le parking de l’école. 1 citerne.Sur le parking de la cité, près

Lire plus »

Réserve d’eau à Desmarinières.

Avec l’appui technique de la ville, la Société Martiniquaise des Eaux (SME) a installé une réserve d’eau à destination des habitants du quartier Desmarinières. Les pompiers vont en assurer le remplissage régulier.Elle se situe sur le parking de l’école de Desmarinières.

Lire plus »
X