Bienvenue au père Benjamin François-Haugrin !

Comment s’est passée votre intégration à Rivière-Salée ?
Mon intégration s’est bien passée. J’ai découvert une nouvelle paroisse, au mois d’octobre 2012. J’ai commencé par découvrir la communauté de Petit-Bourg, et puis ensuite la communauté de Grand-Bourg. C’est une nouvelle configuration : il y a deux communautés sur cette paroisse de Rivière-salée. Les paroissiens ont été très accueillants.

Comment s’est passé le Carême dans la paroisse ?

Nous avons organisé des temps de réflexion de Carême tous les mercredis, autour des différents textes de l’ancien testament, avec le questionnaire que le Diocèse à donné.De 18h à 20h, nous prenions deux heures pour ré.
fléchir autour du texte, autour de la foi, autour de la prière avec des chants et aussi des prières que les fidèles présents rédigeaient. Il y avait une célébration autour de la parole, autour des questions de la foi…

De nombreux paroissiens parlent avec satisfaction d’un enseignement qu’ils suivent avec vous… de quoi s’agit-il ?
Il s’agit de la doctrine sociale de l’Eglise vécue au quotidien. En fait c’est la communauté de l’Emmanuel, Pierre-Yves Gomez qui a proposé un par.cours pour permettre aux personnes de faire le lien entre l’Eglise et leurs activités dans le monde. C’est-à-dire qu’il ne faut pas chercher à fuir le monde, à fuir ses activités et ses responsabilités pour chercher Dieu : le but est d’unifier les deux.
C’est pour cela que la doctrine sociale de l’Eglise nous permet d’agir bien, c’est là que Dieu nous attends également.

Un pape Jésuite, cela vous inspire quoi ?

Un pape Jésuite, un pape sud-américain, un pape d’origine italienne, je crois que l’Eglise évolue dans le temps… un chrétien sur deux se trouve en Amérique Latine. On sait que les Jésuites ont été très présents sur ce continent. Ils ont été les premiers à annoncer la bonne nouvelle sur ce continent. Un pape Jésuite qui prend le nom de François, le père des pauvres, un pape qui choisit de vivre la pauvreté, c’est une orientation et un appel pour nous à transmettre l’évangile.Dans la doctrine sociale de l’Eglise, on s’aperçoit que l’Eglise a toujours eu une option préférentielle pour les pauvres.
Ce pape a toujours œuvré pour les pauvres, aux côtés des pauvres.
Mais on sait que la pauvreté, n’est pas seulement matérielle.
Chacun de nous avons des pauvretés, notamment la pauvreté spirituelle qui est à comblée.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Juin, 2022

Pas d'événement prévu

1848, force abolitionniste. Fresque vivante le 21 mai 2022.

1848, force abolitionniste Sur une mise en scène de M. Hervé Deluge, de l’association « Scènes Populaires de Martinique ». Cette création artistique originale est un regard sur l’histoire, qui s’attache à porter un regard neuf sur les luttes des intellectuels noirs, hommes libres et abolitionnistes. Elle sera jouée par des artistes professionnels de la Compagnie « Île

Lire plus »
X