La fête des bacheliers 2018

« L’instruction est la clé qui ouvre la deuxième porte de notre liberté ». Chaque année la ville célèbre les nouveaux bacheliers.

Chers jeunes Saléens, vous retrouver est toujours un plaisir.

Vous êtes nombreux ici à avoir fréquenté nos écoles, certainement la majorité d’entre vous.

De la maternelle au CM2, la commune s’est occupée de vous, et je crois pouvoir dire que nous avons honorablement accomplie notre mission.

Les premières classes… Vous en gardez sûrement un agréable souvenir, car nous avons veillé à bâtir des écoles de qualité, à fournir du matériel adapté et à soutenir au mieux les sorties éducatives.

Un confort matériel qui a contribué à renforcer l’efficacité de l’apport pédagogique de vos professeurs.

Au moment où vous accédiez à la 6ème, nous avions tenu à vous recevoir, tout comme aujourd’hui, pour vous montrer notre fierté et la reconnaissance de votre parcours jusqu’ici exemplaire.
Rappelez-vous, nous vous avions offert un dictionnaire et nous savions qu’il serait un outil indispensable à votre parcours au collège, puis au lycée.

Précédent
Suivant

Nos espoirs n’ont pas été vains. Vous voilà aujourd’hui, avec nous, pour fêter ensemble un nouveau succès.
Quand notre équipe à accédé aux responsabilités, notre priorité était l’éducation.

Nous avons investi massivement dans l’éducation parce que nous sommes convaincus, comme Man Tine, comme Joseph Zobel que l’école est facteur d’émancipation et de liberté.

Je veux qu’à partir d’aujourd’hui, où nous célébrons l’année Zobel, vous reteniez cette phrase pour toujours ;
Écoutez avec attention et enregistrez :

« L’instruction est la clé qui ouvre la deuxième porte de notre liberté ».

C’est la recommandation faite à chacun de nous par Joseph Zobel.
Nous sommes au cœur de l’héritage de Joseph Zobel quand nous célébrons votre réussite au bac.

Il ne faut surtout pas voir cette cérémonie comme une formalité, mais bien comme un rituel de passage pour entrevoir le chemin qui conduit à cette fameuse porte de la liberté. »

Extrait du discours de M André Lesueur, maire de Rivière-Salée. Juin 2018

g elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Juin, 2022

Pas d'événement prévu

1848, force abolitionniste. Fresque vivante le 21 mai 2022.

1848, force abolitionniste Sur une mise en scène de M. Hervé Deluge, de l’association « Scènes Populaires de Martinique ». Cette création artistique originale est un regard sur l’histoire, qui s’attache à porter un regard neuf sur les luttes des intellectuels noirs, hommes libres et abolitionnistes. Elle sera jouée par des artistes professionnels de la Compagnie « Île

Lire plus »
X